Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Collections / Enrichissement des collections
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Madeleine
Le 11 février 2011.

"C'est bien joli de faire la promotion des collections du Musée sur ce site, mais concrètement que voit-on dans les salles du Musée ? Seulement 4 salles dédiées actuellement à quelques pièces de design !".
 
 

Anne et Patrick POIRIER, Le Journal de Los Angeles

Anne et Patrick POIRIER, Le Journal de Los Angeles

Anne et Patrick POIRIER, Le Journal de Los Angeles

Anne et Patrick POIRIER, "Le journal de Los Angeles", 1994 - 1995.

486 dessins. Collage, tempera, encre de Chine, photocopies, photographies argentiques colorées à l'aniline, cire d'abeille vierge, matériaux et techniques mixtes sur papier. Dimensions variables.

Achat réalisé avec l’aide du Fonds Régional d’Acquisition pour les Musées, financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, 2017. © Adagp, Paris 2018. Photos : 1/ C. Cauvet ; 2/ J. Abou 3/ C. Piérot. 

Enrichissement des collections

ACQUISITIONS : ACHATS, DONS/LEGS OU DÉPOTS, TROIS MOYENS D'ÉTOFFER UNE COLLECTION

L’enrichissement des collections peut se faire grâce aux acquisitions, aux dons (ou legs) et aux dépôts.
 
Les acquisitions du Musée prennent en compte la création actuelle grâce à l’achat d’œuvres emblématiques telles celles de Gilbert et George, Bertrand Lavier ou Wim Delvoye, le design, avec Marc Newson, Verner Panton ou Joe Colombo, mais aussi la jeune création, tel Jérémy Demester, Pierre Seinturier.

Les donations et legs ont été nombreux dans l’histoire des collections du Musée : Jacqueline Brauner, François et Ninon Robelin, Vicky Rémy... La Caisse des Dépôts et de Consignation, qui avait effectué en 1995 un dépôt de 58 œuvres au Musée d’art moderne et contemporain, a décidé de faire un don de cet important ensemble au musée.

Les dépôts qui enrichissent les collections du Musée proviennent essentiellement d’institutions, telles que le Musée national d’Art moderne/ Centre Georges Pompidou, ou le Fonds National d’Art Contemporain, le Fonds Régional d'Art Contemporain Rhône-Alpes, ou bien sont le fait d'artistes tels que Pierre Soulages ou Raymond Hains.

EXEMPLES D'ŒUVRES RÉCEMMENT ACQUISES :
 
Anne et Patrick POIRIER, "Le journal de Los Angeles", 1994 - 1995.
 
Le "Journal de Los Angeles" est une œuvre monumentale de 400 dessins réalisée à la fin de l’année 1994-1995 lors de la résidence d'Anne et Patrick Poirier au Getty Research Institute à Los Angeles.

Chaque dessin, réalisé avec du papier Fabriano, a été trempé dans la cire. Ils sont regroupés par série de 9. Les 9 dessins créés quotidiennement par le couple d’artiste étaient empilés sur la série de la veille pour créer un gondolement.

Par exemple, les dessins rouges évoquent un épisode marquant. Arrêtés sur le bord de la route pour un contrôle policier, Patrick Poirier est plaqué contre sa voiture avec un revolver sur la tempe. Cet épisode traumatique donnera lieu à une série de dessins entièrement recouverts de rouge.

Les artistes évoquent ainsi leur séjour :
"Nous avons vécu à Los Angeles, nous y sommes arrivés peu de temps après un grave tremblement de terre, dont les dégâts étaient encore partout visibles. Nous avions besoin de nous imprégner de cette ville si différente des nôtres et avons pendant un mois réalisé neuf dessins par jour qui rendaient compte de nos déambulations erratiques dans la ville. Le journal est une pratique d’imprégnation des lieux que nous pratiquons, sous des formes diverses, depuis le début de notre travail."


 

Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez